Africa & Science – Afrika & Wissenschaft – Afrique & Science

Nr. 00250- Oct. 27th, 2020 – Weekly Newspaper devoted to Science & Technology in Africa ** Pour la promotion de l'esprit scientifique en Afrique

COVID-19: La colonisation n’a donc jamais pris fin?

Le monde s’affole. Les gouvernements des États de l’OCDE ordonnent le confinement total, en attendant la mise au point d’un vaccin. Des programmes de soutien aux citoyens confinés sont adoptés par les parlements, question de ne pas abandonner les contribuables à eux-mêmes.

De l’autre côté de la méditerranée, l’État n’a pas la même capacité responsive. Toutefois, force est de constater que le virus que l’on redoute tant tarde à faire des ravages, même si le risque demeure permanent. Parmi les raisons de cette non-explosion de la pandémie, certains chercheurs évoquent l’efficacité des solutions endogènes. Curieusement, personne ne veut les entendre, même pas leur propre gouvernement. L’OMS fait semblant de ne pas entendre les discours entourant les résultats des recherches menées sur le sol africain. Plutôt, on entend parler des projets d’essai de vaccins sur les populations africaines. Ainsi, comme à l’époque coloniale, l’Afrique demeure le champ d’expérimentation de toutes les immondices, et l’Africain le cobaye des multinationales pharmaceutiques. Le pire dans cette tragédie sanitaire, c’est la distanciation des gouvernements africains face aux chercheurs du continent. Nos gouvernements font plus confiance aux chercheurs venant d’ailleurs.

En guise d’illustration: le chercheur Valentin Agon du Bénin a mis sur le marché l’apivirine, un médicament qui, selon le rapport de plusieurs experts, est digne de considération. Les gouvernements africains refusent jusqu’ici d’autoriser les essais cliniques destinés à mettre en évidence l’efficacité de ce remède. Surement qu’ils ne veulent pas se mettre à dos certains lobbys européens et américains. Mais, en privé, des hauts fonctionnaires passent des coups de fil afin de recevoir ledit médicament. Ceci s’appelle la mentalité coloniale « made in Africa ».

Nous reviendrons sur ce dossier dans les jours qui suivent.

Moses CHI

Source de l’image: Benin WebTV, 10 avril 2020

Comments are currently closed.