Africa & Science – Afrika & Wissenschaft – Afrique & Science

Nr. 00212- June 6, 2017 – Weekly Newspaper devoted to Science & T Pour la promotion de l'esprit scientifique en Afrique

« CEUX QUI CROIENT EN DIEU SONT DANS UN DEBUT DE FOLIE »

FrancescoCeci est l’extrait d’un article publié par Jean-Paul Pougala, qui par ailleurs défend la thèse de la non existence de Dieu. Africa & Science a essayé de creuser un peu plus sur cette affirmation. Il ressort de notre investigation que certains psychologues voient en la croyance en Dieu un élément positif utilisable en thérapie. Voir l’extrait de l’interview que nous publions ci-après.
 **********
« Ce n’est pas moi qui l’affirme, c’est ce qui ressort il y a à peine 3 jours des travaux rendus publics le 15 juillet 2015 par l’Association des Psychologues américains, APA (American Psychological Association) dans un article intitulé American Psychological Association To Classify Belief in God As a Mental Illness, en d’autres termes, l’APA classe la croyance en Dieu comme une maladie mentale.
L’article nous explique qu’il a fallu 5 ans de recherches. Pendant 5 ans, les chercheurs ont observé les croyants et ils sont arrivés à la conclusion scientifique que ceux qui croient le plus sont des personnes qui souffrent essentiellement de 4 pathologies : anxiété, détresse émotionnelle, hallucinations et paranoïa. Ils ont pu constater que ceux qui voient Dieu sous l’angle punitif dont il faut avoir peur sont des personnes avec une santé fragile. Mais qu’on croie en un Dieu comme bienveillant ou punitif, il en reste que ceux qui croient en Dieu sont complètement déconnectés de la réalité. »

Source: J-P Pougala, Leçon de Géostratégie Africaine n°83: Pourquoi ceux qui croient en Dieu sont-ils moins intelligents que les autres ?

Photo: Le Pape François, Source: http://w2.vatican.va/content/vatican/fr.html

Comments are currently closed.