Africa & Science – Afrika & Wissenschaft – Afrique & Science

Nr. 00224- Nov. 28th, 2017 – Weekly Newspaper devoted to Science & T Pour la promotion de l'esprit scientifique en Afrique

Cafeine et sexualité: un couple parfait?

cafe et spermato

Le café est une drogue. Et comme toute drogue, il est généralement considéré comme néfaste pour notre santé, ce qui justifie d’ailleurs la préférence du thé par certains consommateurs. Seulement, entre la pensée populaire et la réalité, il y a toujours une distance. Et c’est ce que démontre une étude brésilienne que Africa & Science a bien voulu remettre au devant de scène. Le café est certes une drogue, mais il peut avoir des effets positifs pour la procréation.

En effet, une étude conduite par des chercheurs brésiliens démontre que boire du café rend les spermatozoïdes plus rapides, offrant ainsi à la médecine la possibilité de recourir à la caféine pour le traitement de certains cas de stérilité.

Cette étude a porté sur l’analyse qualitative du sperme de 750 hommes qui consomment du café. Ces donneurs de spermes ont été répartis en trois groupes en fonction de leur rythme de consommation de café. Dans cette catégorisation, a été considéré comme «petit buveur» celui qui prend une ou trois tasses par jour. Le «buveur moyen» se situait entre 4 et 6 tasses, tandis que le «grand buveur» est celui qui prend plus de 6 tasses par jour.

Résultats:
«Aucune différence dans la concentration ou la manière de se mouvoir des spermatozoïdes n’a été observée. De manière similaire, aucune variation du niveau des hormones sexuelles (testostérone) n’a été mise en évidence. En revanche, la mobilité des spermatozoïdes des hommes faisant partie du groupe des grands buveurs était significativement supérieure à celle des spermatozoïdes du groupe d’hommes ne buvant pas de café».

Source:

Dr. Olivier Namy, «Effets du café et du cannabis sur la qualité du sperme»,  Futura-Sciences, 20 Octobre 2003
Bon à savoir: Cette étude date de 2003. Par contre d’autres études que nous commenterons dans notre prochaine édition font état des risques pour la santé en cas de consommation supérieure à 4 tasses par jour. Nous y reviendrons.

Comments are currently closed.